Les 10 langues les plus incroyables

Quand on étudie une langue, on s’étonne parfois de voir à quel point les hommes se sont compliqués la vie. On s’étonne de devoir penser à autant de choses avant de pouvoir faire une phrase simple. Dans d’autres cas, la surprise est encore plus grande tant il est facile de parler. Comme moi, vous avez peut-être l’expérience de langues assez conventionnelles. Alors je vous propose de découvrir aujourd’hui les 10 langues les plus incroyables qui soient sur Terre.

Je les ai sélectionnées parce qu’elles présentent toutes une particularité qui m’a surprise ou une caractéristique que je ne connaissais pas. Pour être absolument franc avec vous, ces langues sont tellement hors du commun que je ne pense pas m’y attarder un jour ! Quoique … 😀 Allez, c’est parti !

 

#1 Indonésien

Vous visualisez le quatrième pays le plus peuplé au monde ? Et le premier pays musulman ? Et le plus vaste archipel de la planète ? Oui, alors bienvenue en Indonésie. Avant d’atterrir à Bali ou Jakarta, peut-être aurez-vous envie d’apprendre quelques mots de la langue ? Bonne idée. Pourtant, sachez que l’indonésien est loin d’être la première langue des Indonésien. La langue n’existait presque pas à la création du pays en 1945 ! Au moment de fonder la toute jeune république, les dirigeants politiques étaient confrontés à un challenge titanesque. Ils devaient unir un pays densément peuplé, réparti entre les 13 466 îles que compte le pays, avec 16 ethnies principales parlant près de 700 langues. Pour ne froisser personne, ils décidèrent de ne pas opter pour la langue majoritaire (le javanais) mais d’en choisir une qui serait acceptée par toutes les ethnies. Leur choix se posa sur une variante du malais et que l’on appelle le Bahasa. Bien que le pays compte 261 millions d’habitants, seulement 30 millions de personnes l’utilisent comme 1ère langue. Vous n’aurez aucun mal à communiquer à Jakarta en Indonésien mais à Sumatra ou Bali les choses peuvent se compliquer !

 

#2 Norvégien

Le norvégien est issu du vieux narrois dont descendent également le suédois et le danois. C’était la langue des vikings et certains vestiges sont encore perceptibles en vieux normand. Quoiqu’il en soit le norvégien présente une singularité intéressante : il existe deux langues concourantes à l’écrit. Le bokmål et le nynorsk s’opposent pour la langue écrite. Aussi dingue que cela puisse paraître, la question de conserver l’une ou l’autre de ces langues n’a jamais été résolue. Certains soutiennent le bokmål arguant du fait qu’il serait plus facile à apprendre, là où les autres mettent en avant le caractère plus traditionnel du nynorsk. Pour faire court, les enfants des écoles norvégiennes doivent apprendre à écrire dans les deux langues … Pas cool.

 

#3 Basque

Où que vous soyez sur notre bonne Terre, nous les Français, ne sommes pas très loin du pays basque. Bien que l’on connaisse davantage cette petite enclave pour ses fromages ou sa charcuterie, la langue de nos amis est vraiment particulière elle-aussi. Quand on regarde bien, le basque est entouré de la langue française, castillane, catalane et un peu plus loin occitane. Pourtant, le basque ne partage rien avec ces langues-là. Ni avec aucune autre langue latine … ni avec aucune autre langue connue en fait. En réalité, le Basque est ce qu’on appelle un isolat linguistique. En d’autre termes, cela veut dire qu’on ne sait pas vraiment d’où viennent les mots et la grammaire utilisés. De plus, les chercheurs ne sont parvenus à relier la langue avec une famille de langue existante. La raison à cela est que le basque était déjà utilisé à une époque où l’écriture n’avait pas encore été diffusée en Europe. Petit exemple, basque se dit “Euskara” dans la langue …

 

#4 Silbo

Alors là, quand j’ai entendu parler de cette langue pour la première fois, j’ai vraiment cru à un canular. On m’en avait parlé comme d’une curiosité sans fondement de vérité. Mais ceux qui utilisent ce langage ont déjà démontré plus d’une fois que leur sifflements véhiculent réellement un message. Oui, parce que le Silbo se siffle. Vous pourrez le trouver en faisant un petit tour dans les îles Canaries et plus précisément dans l’île de la Gomera. L’origine de cette langue sifflée n’est pas tranchée mais des écrits ont montré qu’elle existait déjà sur l’île avant l’arrivée des Espagnols. Ça ne date donc pas d’hier 🙂

 

#5 xhosa

Dans le registre des langues tendues à apprendre, le Xhosa occupe une place de choix. Non pas que son vocabulaire soit dur à mémoriser mais juste qu’il est quasi imprononçable ! Cette langue d’Afrique du Sud, parlée par Nelson Mandela et sa tribu appartient à la familles des langues bantoues. Elle est la deuxième langue vernaculaire après le zoulou. Mais alors pourquoi je vous en parle ? Tout simplement parce que le Xhosa fait partie des langues à claquement. Tout ce qui commence par “xh” déclenche un claquement de langue sur le palais. Un plaisir pour les oreilles. Mettez le son, c’est juste au-dessous !

 

#6 La langue des sentinelles

Je vais vous livrer là une histoire que j’adore. L’île des sentinelles est l’île la plus sauvage de la planète. Les habitants qui y habitent opposent une résistance farouche à quiconque a l’outrecuidance de fouler du sol leur précieuse île. A tel point qu’un jeu télévisé avait été organisé où le but était de survivre en milieu hostile. Les candidats étaient parachutés sur la plage et devaient échapper aux habitants. Ce qui devait arriver arriva et l’un des participants se fit dégommer. Ce qui est merveilleux avec ce petit bout de sable perdu dans le golfe du Bengale, c’est que la langue des autochtones pourrait bien être la clé à de nombreux mystères linguistiques. Mais avant de pouvoir vérifier leurs théories, les linguistes devront d’abord approcher des habitants qui ne semblent vraiment pas prêts à recevoir du monde. La dernière tentative en date a valu une belle frayeur au pilote d’un hélicoptère qui a reçu des jets de pierre et des flèches sur la carlingue.

 

 

 

#7 !Xóõ

Vous souvenez-vous que l’alphabet français a 26 lettres ? Notre langue a aussi 36 phonèmes, c’est-à-dire 36 sons différents. Eh bien le !Xóõ tient le record du monde. Cette langue détient pas moins de 112 sons différents. C’est la langue qui a le plus de consonnes (77), le plus de voyelles (31). Pour faire court, il vous en coûtera de longs exercices de prononciations avant de parler sans accent ! Aucune autre langue n’est aussi complexe à parler. Sinon si le cœur vous en dit, je vous invite à vous rendre au Botswana pour pratiquer un peu.

 

#8 Inuktitut

Je ne pouvais pas parler des langues les plus insolites sans mentionner une langue que j’ai (un tout petit peu) étudié. L’Inuktitut est une langue eskimo-aléoute parlée par les inuits. C’est le summum des langues agglutinantes ! La Rolls des langues dans lesquelles on rajoute des suffixes ou des préfixes pour ajouter du sens. Juste pour vous aider à mieux visualiser la chose, je vous donne le mot le plus long dans cette fabuleuse langue :

Nunalirjuaraaluuvigjuaraalungminngaarmiunnguqatigiingningnikkuuvinituqaujaavigjuaraallangmiutinnirutapsaaqqaaqasuaqatauqattagumalauqsimatitsinijinnguqtitaunniaqtugivalauqsimajjanngikkaluarmijungalittaungugaluaqpaaruuqsuli

Aucune idée de ce que ça veut dire mais c’est bigrement impressionnant. Un seul mot suffit à créer toute une phrase. Ah oui, petite cerise sur le gâteau : l’Inuktitut a son propre alphabet ! 😀 J’adore.

 

#9 Tsez

Amis de la grammaire, attachez vos ceintures. Quand nous étions à l’école, nous avons passé de longues heures à apprendre des règles de grammaire toutes plus compliquées les unes que les autres. On nous bassinait pas mal avec les COD, COI, etc. Je m’en souviens très bien. Bon, mais en fait, le français ne compte que 4 cas. Le sujet, le COD, COI et le COS. Certaines langues ont quelques cas grammaticaux de plus comme le latin (vocatif et ablatif). Le Tsez, qui est une langue parlée en Russie par la communauté musulmane du Dagestan, en possède 252. Un vrai casse-tête. Pour illustrer cette merveille, le Tsez vous imposera de distinguer (entre autres) les choses proches de celui qui parle de celles qui sont loin de lui. Dans chacun des deux cas, il y aura une conjugaison différente. Bon courage …

 

#10 Pirahã

Pour terminer, je vous emmène au Brésil, sur le fleuve Maici, l’un des affluents de l’Amazone pour découvrir le Pirahã. Cette petite langue est une pépite. Elle collectionne les bizarreries linguistiques. Pour commencer, oubliez les couleurs. Cette notion n’existe pas en Pirahã. Ensuite, ne pensez pas compter dans la langue … les nombres n’existent pas non plus. Il semblerait qu’il n’y ait qu’un seul mot, qui prononcé de manière différente, veuille dire “petite quantité” et “grande quantité”. Du coup, laissez aussi de côté les quantifieurs comme “quelques” “peu” “beaucoup”. Ils n’existent pas non plus. Enfin, le système de parenté est le plus simple connu de l’humanité. Un seul mot baíxi voudrait dire “père”, “mère”, “frère” et tout le reste. Oui, les histoires de famille ne sont jamais simples …

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez vos commentaires ci-dessous ! Et mettez un “like” sur Facebook ou Twitter, ce serait chouette  🙂

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.