Se remettre à l’anglais : pas si dur que ça !

C’est vrai que les vacances ont du bon. Nous revenons bien souvent la tête pleine de nouveaux souvenirs, la peau bien tannée et assez de soleil dans le cœur pour l’hiver qui arrive (#winteriscoming). Mais les vacances, en France ou ailleurs, sont l’occasion de rencontrer des gens venus de loin. Avez-vous osé leur parlé cette année ? Non. Ne vous inquiétez pas. L’été prochain, vous sauterez le pas ! 😉

Bien commencer avec son capital motivation.

Quand on fait le constat qu’on ne parle pas assez bien une langue et qu’on veut s’améliorer, on est plein de motivation. On serait capable d’y passer des heures. Quand même pas ? Bon. Mais en tout cas, sachez ménager ce capital motivation. A trop en faire trop vite, vous vous essoufflerez avant que les premiers progrès n’apparaissent. Alors, ne consacrez que quelques heures à l’anglais en début de reprise. Je pense que 2 heures par semaine est un excellent commencement. Tenez-vous à ce rythme pendant un mois. Si votre motivation n’a pas faibli, c’est que vous êtes sur la bonne voie !

Comment s’y prendre pour s’y remettre ?

Je vous le disais dans cet article. Pour commencer, il faut absolument laisser tomber ce qui n’avait pas marché précédemment. Faites table rase de vos expériences passées. Si elles n’ont pas marché avant, elle ne marcheront pas mieux maintenant. Selon votre profil, que vous ayez du temps, que vous soyez peu regardant sur la dépense, ou que vous soyez chauffeur de taxi vous pourrez utiliser la méthode suivante :

  • Téléchargez une application sympa, qui donne envie de reprendre les bases. Y’en a des centaines mais toutes ne se valent pas. Je vous recommande Duolingo, Babbel ou encore Mosa Lingua. Mais ne vous arrêtez pas à ce que je vous dis !
  • Allez jusqu’au bout du contenu et faites le point. Normalement vous devriez en avoir pour 8 à 16 semaines (2 à 4 mois en gros).
  • Commencez tranquillement à vous parler tout seul comme je l’ai écrit dans l’article ici.
  • Faites vous un kiff et passez un week-end à Londres, Barcelone, Berlin ou Rome ! Vous mettrez un peu de pratique sur tout ça et ça vous remotivera sans aucun doute.

Combien de temps avant de parler ?

Je ne vais pas vous vendre de cravates. Honnêtement ce que j’ai pu observer autour de moi c’est que certaines personnes laissent filer trop de temps entre chaque révision, d’autres désespèrent de ne pas pouvoir aligner deux mots après des mois de bachotage. Je vous le dis en clair : je sais pourquoi et j’ai la solution à ces deux problèmes.

Pour vous remettre à l’anglais, dites-le à un maximum de personnes autour de vous. Pourquoi ? Pour deux raisons. La première c’est qu’il y aura forcément des copains ou des copines qui voudront faire comme vous et s’entraîner. Vous vous motiverez à plusieurs et c’est génial quand on a une petite phase de … FLEMME ! La seconde parce que les personnes que vous aurez mis au courant seront vos les garants de votre réussite. Ils vous rappelleront que vos efforts paieront et que parler une langue étrangère vous ouvrira des chemins inimaginables …

Quant à moi, je retourne sur le net, j’y ai trouvé plein de trucs pour vous 🙂

Bisous,

Paul

Les 20 mots anglais que vous devez connaître

Parler anglais c’est parfois un jeu d’enfant parfois un cauchemar. Mais rassurez-vous, avec un petit zeste de vocabulaire tout s’arrange 😀 Sur le bout de la langue vous dévoile aujourd’hui une liste de 20 mots que vous devez absolument connaître pour progresser !

Pourquoi ces 20 mots-là ?

J’ai remarqué quelque chose dans l’apprentissage des langues. La première c’est que le vocabulaire est le ciment de la compréhension. Vous pourrez faire abstraction de la grammaire (dans une certaine mesure, hein !) mais jamais du vocabulaire pour comprendre et être compris. La deuxième c’est qu’on atteint bien souvent un pallier de progression que l’on peine à franchir.

Ce fut mon cas en anglais jusqu’à ce que j’intègre les mots de la liste qui suit. Vous verrez, une fois qu’on les a appris, on a l’impression qu’ils reviennent tout le temps ! Mon conseil : Apprenez-les par cœur et ne les oubliez jamais. Ils vous serviront toute votre vie ! 😉

Les 20 mots qui vous feront progresser

Imaginez un instant que vous venez d’arriver à San Francisco pour un petit voyage. Voici une série de phrases qui pourraient bien vous rendre service 😀

Supposed Censé We were supposed to land at 6:00 !
Convenient Commode This large bag is more convenient to carry more stuff.
Fair Juste, clair The cab driver is offering a fair price. The weather is fair.
A while Moment The plane will take off in a while.
To expect S’attendre à We expected more from your hotel.
Weird Bizarre The meat looks weird.
Obvious Evident What she said about the safety rules was obvious.
No longer Pas davantage This book-maker no longer exists !
To blame Accuser My wife blamed me for arriving too late …
To figure out Finir par comprendre You figured out why your credit card didn’t work.
Yet Pas encore Alex hasn’t done anything yet !
Glad Content Jackson Smith and his wife were very glad to meet the butler.
To owe Devoir (dette) I owe you 10 dollars.
Grateful Reconnaissant They should be grateful that you came.
A bargain Affaire 10 000$ for that car ? Yes ! What a bargain !
To gamble Jouer (argent) John gambled all night long. He is broke now.
To postpone Reporter I suggest we postpone your date of departure.
Matter Importance Travelling is just a matter of trust !
To host Accueillir Our daughter stayed with a host family in the UK.
To withdraw Retirer Peter withdrew 20 pounds from the ATM.

Voilà ! Pas mal pour s’y remettre !

Sur le bout de la langue vous prépare d’ailleurs une liste très exhaustive de choses à savoir concernant l’anglais. Vous en saurez bientôt plus ! 😀

ENGLISH Attack! L’anglais fun

ENGLISH Attack c’est la réponse à un besoin de beaucoup de jeunes apprenants : apprendre l’anglais avec des séries ou des extraits de films. J’en ai rêvé pendant des années, ils l’ont fait. Focus.

Quelle est la plus-value ?

D’abord, la méthode a été travaillée avec soin. Les bandes son et vidéo ont été sélectionnées avec rigueur. Le tout vous est servi sur un site internet très agréable et interactif compatible web, Android et iOS.

Ensuite, les contenus sont coupés à la seconde près. Ils nous offrent des vidéos sur lesquelles on peut réellement travailler. Ces contenus sont par ailleurs très actuels et reprennent de grands classiques cinématographiques ou des séries TV à la mode  (Game of Thrones par exemple).

Enfin, le réel + de ce site c’est que c’est une méthode éprouvée et qu’elle nous emmènera loin … très loin des bouquins de grammaire. Elle recoupe l’intérêt que l’on porte à la culture TV anglo-saxonne et notre besoin de mieux parler anglais.

Comment ça fonctionne ?

Un extrait de film ou de série vous est passé pendant deux minutes. S’en suit alors une série de six exercices pour vous tester sur tous les aspects de compréhension de la vidéo.

Très bien faits, ces exos permettent de revoir le vocabulaire important et d’être sûr que vous ne passez pas à côté d’expressions clé.

Le plus chouette dans ENGLISH Attack c’est qu’ils s’adaptent à votre niveau. Si la marche est trop haute (et c’est parfois le cas avec des personnages dans GOT), nous n’aurez aucun mal à trouver contenu qui vous sied davantage.

Qu’en dit la rédaction ?

Sincèrement, le site n’est plus à l’état de projet. Vous pouvez d’ores et déjà profiter de milliers d’heures d’enregistrement pour vous lancer dans vos révisions.

De plus, les concepteurs du site ont calibré les leçons pour qu’elles n’excèdent pas 10 minutes de travail par jour. C’est l’une des  recommandations phares de Sur le bout de la langue.

Par voie de conséquence, ENGLISH Attack semble être un excellent remède à l’ennui. Il existe une version gratuite et une version payante avec plus de contenus. Le site est français et s’attaque à de nouveaux marchés. Prendrez-vous le train en route ? 😀

Paul