Les 20 mots anglais que vous devez connaître

Les 20 mots anglais que vous devez connaître

Parler anglais c’est parfois un jeu d’enfant parfois un cauchemar. Mais rassurez-vous, avec un petit zeste de vocabulaire tout s’arrange 😀 Sur le bout de la langue vous dévoile aujourd’hui une liste de 20 mots que vous devez absolument connaître pour progresser !

Pourquoi ces 20 mots-là ?

J’ai fait le constat d’un certain nombre de choses dans l’apprentissage des langues. Premièrement, c’est que le vocabulaire est le ciment de la compréhension. Ainsi, vous pourrez faire abstraction de la grammaire (dans une certaine mesure, hein !) mais jamais du vocabulaire pour comprendre et être compris. Deuxièmement, c’est qu’on atteint bien souvent un pallier de progression que l’on peine à franchir.

En fait, ce fut mon cas en anglais jusqu’à ce que j’intègre les mots de la liste qui suit. Vous verrez, une fois qu’on les a appris, on a l’impression qu’ils reviennent tout le temps ! Mon conseil : Apprenez-les par cœur et ne les oubliez jamais. Ils vous serviront toute votre vie ! 😉

Les 20 mots qui vous feront progresser

Imaginez donc un instant que vous venez d’arriver à San Francisco pour un petit voyage. Voici une série de phrases qui pourraient bien vous rendre service 😀

SupposedCensé We were supposed to land at 6:00 !
ConvenientCommodeThis large bag is more convenient to carry more stuff.
FairJuste, clairThe cab driver is offering a fair price. The weather is fair.
A whileMomentThe plane will take off in a while.
To expectS’attendre àWe expected more from your hotel.
WeirdBizarreThe meat looks weird.
ObviousEvidentWhat she said about the safety rules was obvious.
No longerPas davantageThis book-maker no longer exists !
To blameAccuserMy wife blamed me for arriving too late …
To figure outFinir par comprendreYou figured out why your credit card didn’t work.
YetPas encoreAlex hasn’t done anything yet !
GladContentJackson Smith and his wife were very glad to meet the butler.
To oweDevoir (dette)I owe you 10 dollars.
GratefulReconnaissantThey should be grateful that you came.
A bargainAffaire10 000$ for that car ? Yes ! What a bargain !
To gambleJouer (argent)John gambled all night long. He is broke now.
To postponeReporterI suggest we postpone your date of departure.
MatterImportanceTravelling is just a matter of trust !
To hostAccueillirOur daughter stayed with a host family in the UK.
To withdrawRetirerPeter withdrew 20 pounds from the ATM.

Pour conclure, si vous partez en voyage et que vous n’êtes vraiment pas fortiche en anglais, cette liste pourrait vous aider. Voilà ! Pas mal pour s’y remettre et progresser !

D’ailleurs, Sur le bout de la langue vous prépare d’ailleurs une liste très exhaustive de choses à savoir concernant l’anglais. Vous en saurez bientôt plus ! 😀

 

Paul

ENGLISH Attack! L’anglais fun

ENGLISH Attack! L’anglais fun

ENGLISH Attack c’est la réponse à un besoin de beaucoup de jeunes apprenants : apprendre l’anglais avec des séries ou des extraits de films. J’en ai rêvé pendant des années, ils l’ont fait. Focus.

Quelle est la plus-value ?

D’abord, la méthode a été travaillée avec soin. Les bandes son et vidéo ont été sélectionnées avec rigueur. Le tout vous est servi sur un site internet très agréable et interactif compatible web, Android et iOS.

Ensuite, les contenus sont coupés à la seconde près. Ils nous offrent des vidéos sur lesquelles on peut réellement travailler. Ces contenus sont par ailleurs très actuels et reprennent de grands classiques cinématographiques ou des séries TV à la mode  (Game of Thrones par exemple).

Enfin, le réel + de ce site c’est que c’est une méthode éprouvée et qu’elle nous emmènera loin … très loin des bouquins de grammaire. Elle recoupe l’intérêt que l’on porte à la culture TV anglo-saxonne et notre besoin de mieux parler anglais.

Comment ça fonctionne ?

Un extrait de film ou de série vous est passé pendant deux minutes. S’en suit alors une série de six exercices pour vous tester sur tous les aspects de compréhension de la vidéo.

Très bien faits, ces exos permettent de revoir le vocabulaire important et d’être sûr que vous ne passez pas à côté d’expressions clé.

Le plus chouette dans ENGLISH Attack c’est qu’ils s’adaptent à votre niveau. Si la marche est trop haute (et c’est parfois le cas avec des personnages dans GOT), nous n’aurez aucun mal à trouver contenu qui vous sied davantage.

Qu’en dit la rédaction ?

Sincèrement, le site n’est plus à l’état de projet. Vous pouvez d’ores et déjà profiter de milliers d’heures d’enregistrement pour vous lancer dans vos révisions.

De plus, les concepteurs du site ont calibré les leçons pour qu’elles n’excèdent pas 10 minutes de travail par jour. C’est l’une des  recommandations phares de Sur le bout de la langue.

Par voie de conséquence, ENGLISH Attack semble être un excellent remède à l’ennui. Il existe une version gratuite et une version payante avec plus de contenus. Le site est français et s’attaque à de nouveaux marchés. Prendrez-vous le train en route ? 😀

Paul

Parole d’expat’ : apprendre le chinois

Parole d’expat’ : apprendre le chinois

Aujourd’hui dans Parole d’expat’, on s’intéresse au chinois. Cette langue, aux contours d’extrême orient, est en passe de devenir la lingua franca de demain. Je vous propose de découvrir les trésors que recèle cette langue mais surtout comment l’apprendre ! Max, un expatrié français à Taïwan a accepté de répondre à quelques questions sur son expérience avec la langue de Confucius.

Chinois, mandarin, cantonais … de quoi parle-t-on ? ?

Largement parlé à travers le globe, le mandarin occupe la première place du podium mondial en nombre de locuteurs. On estime que 897,071,810 personnes l’utilisent comme langue maternelle et qu’il est la deuxième langue de  193,880,000 autres terriens. De fait, le mandarin est parlé dans toutes les provinces chinoises et est très largement appris à l’étranger. C’est pas vrai ? 😉

Ca fiche quand même le tournis ! D’ailleurs, le test de chinois reconnu dans le monde entier, le HSK (Hanyu Shuiping Kaoshi – 汉语水平考试) est tout en mandarin !

Le cantonais, lui, est parlé par 53 millions de chinois, et par 63 millions de personnes dans le monde. On le retrouve majoritairement dans la province de Guangdong. La carte ci-dessous colorise les foyers linguistiques.

Cartes des langues chinoises (Source : Wikipedia)

Interview : Max et Taïwan

Sur le bout de la langue est allé à la rencontre de Max, expatrié français à Taïwan depuis 2 ans. Un grand merci à lui pour ses réponses.

SLBDLL : Salut Max, peux-tu nous dire qui tu es et pourquoi le chinois est important dans ta vie ?

Je m’appelle Maxime, j’ai 30 ans, diplômé d’une licence de langue Anglais-Chinois, je vis actuellement à Taïwan avec ma femme où j’enseigne l’anglais.

Le chinois est important dans ma vie, tout simplement, car je vis à Taïwan et donc je m’en sers tous les jours. De plus ma femme est Taïwanaise, c’est donc indispensable pour moi. Elle s’est d’ailleurs mise au Français ! ^^

SLBDLL : Quels seraient tes conseils pour bien commencer à apprendre la langue ?

Pour bien débuter, surtout ne pas avoir peur si on se sent dépassé : apprendre à la fois à lire, écrire et parler, ça fait beaucoup de choses d’un coup. Il n’y a pas de secret, ça vient avec la pratique. Le mieux pour apprendre est évidemment de partir étudier en Chine ou à Taïwan, en plus de progresser beaucoup plus vite, l’expérience de vie est vraiment époustouflante, autant par les rencontres que les paysages.

Max (manque sa casquette)

SLBDLL : C’est quoi le plus dur à maîtriser selon toi en chinois ?

Pour moi, le plus dur à maîtriser est l’écrit, je ne sais même pas si c’est possible, sachant que j’ai déjà vu des étudiants Chinois encore s’entraîner à écrire des caractères 😀

SLBDLL : C’est comment la Chine et Taïwan ?

J’ai passé plus de trois ans de ma vie en Chine, c’est vraiment un pays étonnant, autant par son respect des traditions, ses villes gigantesques, sa campagne magnifique.  Il n’y avait pas un jour où je ne voyais pas quelque chose de fou.

Taïwan est comme un mixte de culture chinoise, américaine mais surtout japonaise. Les gens sont polis et les villes sont propres, ce qui donne un cadre de vie tout à fait exceptionnel.

SLBDLL : Tu penses qu’apprendre le chinois peux te mener à comprendre d’autres langues ?

Le chinois partage beaucoup de caractères avec le Japonais, c’est pas pour autant que je peux lire le japonais mais je reconnais pas mal de mots dans les mangas par exemple.

SLBDLL : c’est quoi ta meilleure expérience à Taïwan ?

Ma meilleure expérience à Taïwan est surement quand je suis arrivé la-bas pour la première fois. Je suis parti en échange universitaire mais les dortoirs n’étaient pas encore ouverts. Une étudiante Taïwanaise m’a tout simplement invité à séjourner chez elle en attendant. Au final, je suis resté presque 2 mois en attendant de trouver une colocation car le dortoir ne me convenait pas.

SLBDLL : t’as remarqué des bizarreries culturelles là-bas ?

Trop pour toutes les citer j’en ai peur, entre les camions des éboueurs qui font de la musique pour que les gens viennent sortir leurs poubelles à Taïwan, ou les gens qui crachent par terre tout le temps en Chine, dépaysement assuré.

Recevez votre guide gratuit pour :

 

✔️ Réussir à apprendre n'importe quelle langue

✔️ Choisir les bonnes ressources

✔️ Eviter les pièges de débutants

✔️ Rester motivé.e

Félicitations ! Bienvenue à bord !

Pin It on Pinterest