Niveau de langue sur le CV : 6 conseils pour vraiment se démarquer

Niveau de langue sur le cv - 6 conseils pour se démarquer
Sommaire

Vous ne savez pas comment indiquer votre niveau de langue sur votre CV ? Vous avez peur d’être trop flou(e), ou de vous sous-estimer ?
Les compétences linguistiques sont un point clé du CV pour de nombreuses professions et l’afficher de façon claire et précise pourra vous permettre d’accéder aux entretiens d’embauche.
Voici 6 conseils clés qui vont vous permettre de vraiment vous démarquer de la concurrence.

N’utilisez pas des formulations trop vagues

Oubliez les mentions à l’ancienne telles que  “lu, écrit, parlé” ; “notions” ou “niveau scolaire”. Ces expressions ne sont pas claires et peuvent vous desservir. Elles dénotent une méconnaissance des pratiques de certification, et les recruteurs pourraient même y voir de l’amateurisme.

Idem pour les représentations graphiques, sous forme de jauges ou de graphiques. Bien qu’elles puissent être esthétiques et attirer l’oeil, ces illustrations de votre niveau ne font appel à aucun standard et sont bien trop subjectives pour avoir de la valeur aux yeux des recruteurs.

Adoptez des qualificatifs clairs

Si vous n’avez pas passé de test d’anglais officiel (nous en parlerons plus tard), vous pouvez tout de même utiliser une graduation allant de “débutant” à “langue maternelle”. Là encore ce n’est pas une échelle de mesure très précise, mais il y a tout de même un consensus collectif sur la signification de chaque niveau.
Passons les en revue : 

  • Débutant : vous avez quelques notions, et pouvez formuler des phrases simples. A ce niveau-là, ce n’est pas très utile de notifier cette information sur votre CV.
  • Intermédiaire : vous connaissez les bases de la langue ; vous pouvez vous “débrouiller”. Vous êtes capable de faire des phrases complètes et correctes, et pouvez comprendre des phrases simples.
  • Courant : vous êtes capable de vous exprimer avec aisance sur tous les sujets et n’avez aucune difficulté à comprendre vos interlocuteurs ou interlocutrices.
  • Bilingue : vous parlez aussi bien qu’un natif. Attention : on peut uniquement se qualifier de bilingue lorsque l’on a appris deux langues dès l’enfance ou que l’on a vécu très longtemps dans le pays où la langue est parlée.
  • Langue maternelle : il s’agit de votre langue natale, Elle n’a aucun secret pour vous. Votre maîtrise est parfaite.

Définissez votre niveau avec les standards européens 

Le CECRL (Cadre européen commun de référence pour les langues) est une norme en matière d’indication de niveau de langue. Il y a 6 niveaux, qui définissent les compétences sur les 4 modalités langagières : compréhension orale, compréhension écrite, expression orale et expression écrite.

Quels sont les 6 niveaux de langue ?

Le niveau A correspond à une maîtrise élémentaire de la langue :

  • A1 : niveau Découverte 
  • A2 : niveau Usuel

Le niveau B signifie que vous êtes autonome dans la langue :

  • B1 : niveau Seuil 
  • B2 : niveau Indépendant

Enfin, le niveau C correspond à une maîtrise expérimentée :

  • C1 : niveau autonome
  • C2 : niveau Maîtrise maximal

L’échelle de mesure du CECRL est reconnue et il est conseillé de s’en servir pour qualifier son niveau d’anglais sur son CV.

Vous pouvez vous auto-évaluer et trouver votre niveau en fonction de vos compétences, en consultant le tableau suivant : 

Si vous désirez plus d’informations sur le sujet du CECRL ou que vous cherchez un test gratuit d’évaluation, nous vous conseillons la lecture de notre article dédié :

> Définir son niveau d’anglais

Démarquez-vous avec une certification

Si vous voulez vraiment que votre CV fasse ‘professionnel’ et que votre maîtrise linguistique devienne un atout clé de votre CV, il est recommandé de passer une certification, voire plusieurs. Et pour les postes à forte dimension internationale , cela devient carrément indispensable.

Petit rappel : les certifications sont des tests de niveau d’anglais professionnels, délivrés par des organismes d’évaluation officiels, et reconnus par les recruteurs du monde entier.

Avec une certification, vous prouvez votre niveau linguistique et vous rassurez les recruteurs !

Voici 3 certifications que l’on retrouve couramment dans les CV : 

-Le TOEIC : probablement la plus populaire et la plus reconnue des certif’ en France.
Administré par l’organisation américaine ETS, le TOEIC est un test certifié qui évalue le niveau d’anglais professionnel. Contrairement à la notation européenne, il s’agit ici d’un score sur 999 : plus avez de points, plus votre niveau est élevé.
Plus d’infos sur la page officielle d’ETS.

-Le test Linguaskill, anciennement appelé Bulats.
Il évalue votre niveau en anglais avec le CECRL comme référence. La certification indiquera donc votre niveau de A1 à C2. Il est plus récent que le TOEIC donc moins connu, mais il est aussi plus accessible. Il est éligible au CPF.

Pour plus d’information sur les modalités de passage de l’examen, rendez-vous sur le site de Cambridge.

-Enfin, le TOEFL, qui est un test d’anglais très souvent demandé si vous envisagez de faire une partie de vos études à l’étranger (échange, Erasmus…). Le certificat est notamment très reconnu aux Etats-Unis, et sera parfait dans votre CV écrit en anglais.

Voici un tableau de correspondance pour vous aider à comprendre les équivalences de notations entre les 3 certifications : 

Niveau CERCLTOEICTOEFL IBTLinguaSkill
C1945 > 99095 > 120à partir de 180
B2785  > 94472 > 94160 > 179
B1550 > 78442 > 71140 > 159
A2225 > 549/120 > 139
A1120 > 224/100 > 119

Conseil :
Ne mentionnez votre niveau qu’à partir du niveau B1 ou même B2.
Pour le TOEIC, les recruteurs recommandent d’intégrer le score dans le CV à partir de 750 points si l’anglais n’est pas indispensable, et à partir de 900 si la maîtrise de l’anglais est exigé sur le poste.

Nous n’avons cité ici que les 3 certifications les plus populaires dans le milieu professionnel. Il en existe bien d’autres (on pense notamment aux nombreux tests proposés par Cambridge English).
On vous conseille la lecture de notre guide des certifications d’anglais pour aller plus loin sur le sujet.

Si vous désirez connaître les équivalences de toutes les certifications avec les niveaux du CECRL, voici 2 tableaux qui pourront vous y aider :

Mettez en avant votre expérience

Si vous n’avez pas passé de certification, vous avez peut-être tout de même passé du temps à l’étranger, dans le cadre d’un échange ou d’un séjour linguistique prolongé. Ou alors peut-être avez-vous effectué un stage ou un cursus universitaire en immersion ?

Vous pouvez alors clairement vous appuyer sur ces expériences personnelles ou professionnelles pour attester de votre niveau de langue.

Vous pouvez par exemple avancer un niveau C1 en anglais sur votre CV en faisant valoir que vous avez vécu 2 ans en Californie en totale immersion, ou un niveau similaire en espagnol en justifiant d’une scolarité bilingue en Espagne. 

Positionnez vos compétences linguistiques de façon stratégique sur votre CV 

En général les candidats indiquent leurs connaissances linguistiques dans une rubrique dédiée, à part, souvent intitulée “Compétences » dans leur CV. 

Cela convient lorsque la maîtrise de la langue ne joue pas un rôle central dans le poste recherché.
La mise en forme sur le cv ressemblera alors à quelque chose comme ça ( en indiquant bien le niveau pour chaque langue) :

Compétences linguistiques

Anglais courant (C1) – TOEIC 2020 : 945/990 ;  stage en entreprise de 6 mois à Londres en 2021
Espagnol niveau intermédiaire (B1)

Maintenant, si le job visé accorde une grande importance aux compétences linguistiques et que vous savez que cela peut faire la différence sur votre CV ( postes d’assistant de direction, chefs de produits, tous postes à portée internationale,..), alors nous vous conseillons de préciser votre niveau directement dans le titre de votre CV, ou alors dans le 1er paragraphe “A propos”.

Cela donnerait un titre de CV comme celui-ci : 

MARION LEANNE
Réceptionniste trilingue français, anglais, chinois 

Vous n’avez que quelques secondes pour attirer l’attention des recruteurs trop occupés. Allez droit au but !


On espère que ces quelques conseils vous auront aidé à compléter votre CV et pourquoi pas, décrocher le job de vos rêves.

A bientôt 😉

FAQ

Comment afficher son niveau d’anglais sur un CV ?

Si vous rédigez votre CV en anglais, vous pouvez afficher votre niveau de pratique avec les termes : “native language” (langue maternelle), ou “fluent english” (anglais courant). Vous pouvez vous qualifier de bilingue (“bilingual french/english”) uniquement si vous avez vécu de façon prolongée à l’étranger. Si vous voulez appuyer le fait que vous êtes à l’aise avec un vocabulaire professionnel technique, vous pouvez vous décrire comme “Business fluent” ou avancer le terme “Professional working proficiency” N’oubliez pas également d’ajouter toutes informations relatives à des certifications ou des expériences à l’étranger !

Quel est le niveau de langue courant ?

Selon le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues, le niveau de langue ‘courant’ correspond au niveau B2. A ce stade vous pouvez interagir avec des locuteurs natifs de manière fluide et spontanée, et êtes capable de communiquer de manière précise sur des sujets complexes. Il est aussi le niveau visé par l’Education Nationale que doivent atteindre les candidats au Bac.

5/5 - (1 vote)

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le pour soutenir notre travail !

Facebook
Pinterest
Twitter
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+