10 conseils pour apprendre une langue

Acheter un gros bouquin, aller dans le pays, prendre des cours, c’est quand même pas bien facile à mettre en place. Il est très probable que vous n’ayez ni le temps, ni l’envie, ni l’argent pour cela. Heureusement, il existe des alternatives pour vous lancer. Nous vous livrons 10 conseils pour apprendre une langue facilement. Prêts ? C’est parti.

 

La télé à bon escient

Selon une étude Ô combien sérieuse, chaque français passe en moyenne 3 heures devant un écran de télévision. C’est quand même énorme quand on pense que ça représente un huitième de notre journée. Pour la plupart d’entre nous, nous consacrons 100% de ce temps de visionnage dans notre langue maternelle. Autant vous le dire franchement, c’est de la perte de temps. Je vous explique pourquoi.

On a constaté qu’apprendre une langue ne nécessite pas de gros efforts. En revanche, cela nécessite de petits efforts, réguliers et continus. En général, 10 à 15 minutes par jour suffisent pour parvenir à de super résultats en quelques mois. Donc, au final, sur les trois heures de télé par jour, pensez à dégager 10 minutes dans la langue que vous souhaitez apprendre ! Vous pouvez naturellement adapter ce temps en fonction de votre niveau et votre motivation : pas moins de 5 minutes à plusieurs dizaines de minutes.

Réduire son temps de visionnage en français pour passer progressivement à votre langue d’apprentissage. Ca, c’est un gage de réussite !

 

Les bouquins à bonne dose

Pareillement, j’ai été agréablement surpris d’apprendre que les français sont loin d’avoir renoncé à la lecture. En effet, l’étude du centre national du livre met en lumière le fait que 87% des interrogés se déclarent lecteurs. Pour nos amis résidant en dehors de métropole, j’imagine que le constat est sensiblement le même ? Bref, tout ça pour dire que nous sommes encore très majoritaires à nous retrouver à un moment donné avec un bouquin entre les mains.

Pourquoi ne pas profiter de cette super occasion pour progresser en langue ? De tout petits réflexes peuvent conduire à de grands résultats ! Je vous donne trois façons de faire :

  • A chaque page que vous lisez, vous sélectionnez une phrase que vous traduisez en direct, à voix haute (bien plus efficace que dans votre tête)
  • A chaque page, vous choisissez un mot (ou plusieurs selon votre motivation) que vous êtes incapable de traduire dans votre langue maternelle et vous allez le chercher dans le dico.
  • Méthode drastique : au lieu d’acheter des livres en français, achetez donc des livres dans une autre langue ! Ils peuvent être spécialisés sur l’apprentissage ou pas du tout.

Une bonne appli

Je ne vous cacherai pas que je passe un temps considérable sur mes applications de langue. Je trouve que c’est pratique, économique et ludique. Elles ont également le gros avantage d’être disponibles tout le temps. Pour autant, elles ne vous permettront pas de devenir bilingue. Elles vous aideront à bien avancer dans votre apprentissage. Soyons clairs, certains d’entre vous considèrent qu’elles ne sont pas réellement efficaces. Je ne suis pas d’accord. Je considère qu’il vaut mieux être dans le jeu plutôt qu’en dehors en calculant le bon moment pour rentrer sur le terrain.

Nous aimons trois applications en particulier. La première c’est Babbel. Elle est bien faite, elle répond à de nombreux besoins qu’ont les linguistes débutants voire intermédiaires et elle aide à comprendre simplement des notions difficiles. La deuxième c’est MosaLingua. Elle gomme le problème de mémorisation du vocabulaire. Avec elle dans la poche, l’acquisition de nouveaux mots n’est plus une tannée. Enfin, nous aimons beaucoup Duolingo, parce qu’elle est gratuite (à la différence des deux premières) et parce qu’elle est très sympa à utiliser.

 

Les post-its partout

Il faut bien le dire : apprendre une langue sans être immergé.e dedans, c’est compliqué. Le but pour vous, si vous souhaitez apprendre en continu et sans effort, c’est de parvenir à re-créer un environnement multilingue. En somme, ça veut dire que si vous adorez la chantilly, vaut mieux plonger dans la piscine qui en est remplie, plutôt que de la regarder de loin. Plus sérieusement, les post-its sont une des méthodes qui marchent le mieux.

Le concept est assez simple : vous collez des post-its partout autour de vous. Sur les objets, sur les murs, sur les portes, sur vos enfants. Dessus vous écrirez la traduction de l’objet sur lequel le post-it est collé. Plus vous diversifierez les petits papiers jaunes, mieux ce sera. Pour aller plus loin, vous pourrez aussi y écrire les verbes d’action qui se rapportent à l’objet. Exemple : si vous collez un post-it sur une voiture, vous pourrez y écrire « Car – To drive ». Ca marche du tonnerre, vous verrez ! 

 

Les défis contre le dictionnaire

Bien souvent, nous faisons le constat que nous ne comprenons rien à ce qu’on nous dit. On se cache derrière le fait que la personne parle trop doucement ou que son accent est trop fort. Dans bien des cas, ce n’est pas pour cette raison que vous êtes perdu.e.s. Ce qui fait défaut, c’est bel et bien le vocabulaire. Plus vous en avez plus vous comprendrez vos interlocuteurs. Mais encore faut-il pouvoir en apprendre assez pour être à l’aise.

Le défi contre le dictionnaire est une idée assez simple. Elle vous prendra environ 1 minute de votre temps. Vous ouvrez au hasard un dictionnaire côté langue cible une fois, deux fois, trois fois et choisissez un mot. Si vous le connaissez, vous gagnez. Si vous l’ignorez, vous perdez … et donc vous l’apprenez ! Le premier arrivé à trois points gagne.

Essayez d’en savoir plus que votre dictionnaire. Tôt ou tard, vous en saurez plus que lui.

La douche bavarde

Contrairement à ce que je vous préconisais plus haut, je vous déconseille de coller des post-its dans la douche. Pas besoin de m’expliquer sur ce point, j’en suis sûr. Pour revenir à nos moutons, je dirais que la douche est un endroit idéal pour progresser en langue. L’intense activité de shampooinage étant presque mécanique, on peut en déduire que votre tête est libre de s’exercer. Je m’explique.

Sous la douche, vous pouvez réfléchir à ce que vous voulez. Vous avez quelques minutes devant vous, ça tombe bien ! C’est le moment idéal pour passer en revue les tâches de la journée. Je vous conseille de parler à voix haute, dans la langue que vous apprenez, et d’énoncer ce qui vous attend aujourd’hui. Vous verrez, le fait de parler seul n’est pas dénué de sens. Au contraire ! Vous verrez quels mots de vocabulaire vous manquent, quelles tournures grammaticales vous font défaut et vous pourrez corriger le tout faisant les recherches qui vont bien dans la journée !

 

La radio muette

Si vous faites des trajets en voiture ou dans les transports, il est possible que vous écoutiez la radio. Encore une fois, vous pouvez profiter de cette occasion pour progresser en langue. La recette du succès tient en très peu de choses.

  • Allumez votre radio
  • Ecoutez ce que les journalistes disent
  • Eteignez votre radio
  • Réagissez à voix haute (ou dans votre tête mais c’est pas idéal) au sujet

Je recommande chaudement la méthode du « parler tout seul ». Le premier avantage, c’est qu’en parlant à voix haute, vous vous rendrez compte vous-même de la qualité de votre prononciation. Ensuite, vous verrez qu’il vous manque des points de grammaire ou du vocabulaire. En corrigeant le tir et en appliquant cette méthode régulièrement, vous allez cartonner !

Ecouter la radio en voiture est une occasion à saisir pour s’exercer à parler une langue étrangère.

 

Les textos bilingues

Déjà sept conseils pour apprendre une langue ! Pour rafraichir vos connaissances sans passer par la case « orale » vous avez une petite astuce très simple à mettre en place. Elle ne vous paraîtra pas naturelle, mais passées les premières hésitations vous pourrez passer le cap sans aucun effort. Dans votre entourage, il y a forcément une personne qui parle plus ou moins anglais. Encore une occasion à saisir.

Sur les 10 textos que vous allez lui envoyer, écrivez-en deux dans votre langue cible. Ça vous coûte quoi ? Rien du tout. Si vous vous mettez d’accord avec la personne, il n’y aura pas de surprises et vous ne vous exposez pas du tout à des rires puisque vous ne parlez pas. Voilà, comment passer quelques secondes de plus à parler une langue étrangère.

 

Le sport auditif

Pour tous les adeptes de salle de sport, les podcasts sont très faciles à se mettre dans l’oreille. Encore une fois, il n’est pas question d’écouter un podcast pendant l’intégralité de votre exercice. Cela va vite vous décourager, voire nous ennuyer.

Pareillement, il y a fort à parier que lors de vos phases de montée en puissance, vous ne serez concentré.e que sur votre effort et vous n’entendrez plus du tout ce que vous écoutez. Alors pour faire simple, commencez par quelques minutes d’écoute après la première suée et une fois que vous êtes dans le rythme.

 

Les collègues d’opportunité

Encore une méthode peu naturelle au premier abord. Pourtant, elle peut être extrêmement motivante. C’est très simple. Identifiez les bonnes personnes autour de vous. Celles qui parlent la langue que vous apprenez et mettez ce savoir à votre profit.

Vous l’aurez compris dans cet article, tout est question de mesure. Si, du jour au lendemain, vous demandez à cette personne de ne plus vous parler en français mais dans votre langue cible, la situation risque de devenir étrange voire inconfortable. Dans ce cas, ayant recours à la mesure. Commencez gentiment avec l’échange de quelques phrases. Puis augmentez tranquillement si vous avez gagné en confiance.

 

Conclusion

Que devez-vous retenir de ces 10 conseils pour apprendre une langue ? Le premier c’est que vous pouvez tout mettre en œuvre sans débourser un centime. Le second c’est que les 15 minutes d’études quotidiennes que nous recommandons sont tout à fait atteignables sans le moindre effort ! Je vous en fais la démonstration : la télé (5min) + les bouquins (2min) + appli (5min) + dico (1min) + radio (2min) + sport (5min) + texto (1min) + collègues (2min) + post-it (2min) + douche (3min) = 28 minutes. Simple comme bonjour et indolore. A vous de jouer.

A lire aussi :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.