Apprendre une langue seul : quel endroit choisir ?

 

Pour apprendre une langue seul, à chacun sa technique. Que vous ayez décidé d’apprendre avec des livres, avec des vidéos, de la musique, ou encore avec l’une des différentes méthodes qui existent pour apprendre une langue en autodidacte, où apprendrez-vous ? Dans quel endroit avez-vous décidé d’effectuer votre apprentissage en autodidacte ? Eh oui, lorsque l’on apprend seul, le choix d’un lieu dédié à l’auto-apprentissage n’est pas à prendre à la légère. En effet, le lieu dans lequel vous déciderez d’apprendre peut avoir une incidence directe sur le résultat de votre apprentissage, puisque certains espaces permettent de mieux se concentrer et d’augmenter la motivation.

Dans cet article, nous vous proposerons quelques endroits qui pourront vous motiver davantage à apprendre une langue efficacement. Toutefois, pas de panique, il n’y a pas de lieu privilégié pour apprendre une langue en autodidacte, vous pourrez apprendre où vous voulez, à condition de vous y sentir à l’aise. Chez vous, dans une bibliothèque, un bar, un café près de chez vous ou à l’étranger, découvrez quelques lieux où vous pourrez étudier avec leurs avantages et inconvénients.

 

Pourquoi bien choisir votre lieu d’apprentissage ?

 

Avant de vous donner quelques pistes pour apprendre en autodidacte dans un endroit adéquat, voici tout d’abord quelques bonnes raisons de prêter attention au lieu dans lequel vous allez apprendre une langue. Premièrement, il y a la question de la concentration. Plusieurs éléments peuvent venir perturber votre apprentissage, c’est pourquoi il faut trouver l’endroit adéquat. Par exemple, certains pourraient être dérangés par leurs colocataires s’ils apprennent chez eux, ou encore par le désordre environnant qui empêche une concentration optimale (oui, un espace clair, rangé et organisé pour un apprentissage clair et ordonné, cela va de soi). D’autres peuvent être dérangés par le bruit environnant d’un bar ou par le silence religieux d’une bibliothèque – et ne vous méprenez pas, bon nombre d’entre nous n’arrive pas à travailler dans le silence absolu, paradoxal, non ?

 

Mais il y a aussi la question de la motivation. Il existe deux types de motivations appelées motivation « intrinsèque » et motivation « extrinsèque ». Rien de bien compliqué derrière ces deux mots : la motivation intrinsèque représente le plaisir d’apprendre ou la satisfaction d’apprendre seul et de progresser (motivation intérieure). La motivation extrinsèque quant à elle représente les éléments extérieurs qui poussent à l’apprentissage comme les récompenses par exemple (motivation extérieure). Celui qui apprend en autodidacte éprouve une grande satisfaction simplement avec l’acte d’apprendre. Sa motivation intrinsèque est plus développée et devient le moteur de son apprentissage, permettant des résultats plus satisfaisants que ceux de celui qui apprend en vue d’une promotion par exemple. Afin de cultiver cette motivation intrinsèque, plusieurs études ont été menées dans les années 80. Elles ont mis en évidence l’importance du lieu d’apprentissage dans la motivation pour apprendre.

 

Apprendre chez soi : attention aux pièges !

Apprendre chez soi peut avoir divers avantages. Premièrement, vous disposez de tout le confort dont vous avez besoin pour apprendre une langue seul. De plus, comme vous le savez, apprendre une langue en autodidacte doit se faire dans un endroit dans lequel vous vous sentez bien. Il est d’ailleurs très rare de ne pas être à l’aise dans sa propre maison. De plus, vous disposerez de tout ce dont vous avez besoin pour apprendre : livres, un bureau (éventuellement), un siège confortable, ordinateur, etc. Parmi les nombreux avantages de l’apprentissage à la maison, il y a la question économique. En effet, pas besoin de dépenser en transport, en café ou autre comme vous pourriez le faire si vous allez étudier dans une bibliothèque, un bar ou un café.

Néanmoins, apprendre chez soi a aussi son lot d’inconvénients. Tout d’abord, si vous vivez avec d’autres personnes, famille ou colocataires, vous êtes susceptible d’être dérangé à un moment ou à un autre. Travailler dans son lieu de vie n’est pas toujours facile, puisque la vocation principale d’un habitat n’est pas d’y étudier ou d’y travailler, mais plutôt d’y manger, de s’y relaxer ou d’y dormir. Vous l’aurez compris, il peut s’avérer difficile d’en faire un lieu propice à l’étude d’une langue. De plus, il faudra éviter d’étudier chez vous si vous êtes peu ordonné. Pourquoi ? Tout simplement parce que pour avoir les idées claires, rien de mieux qu’un espace dégagé et rangé où aucun objet ne vous distraira. Pour finir, étudier chez soi peu devenir difficile quand on sait que sa télé ou son ordinateur ne sont pas loin et que l’on peut aisément regarder sa série préférée.

A lire aussi : TOP 8 des trucs pour apprendre une langue

 

Les bibliothèques, pour une ambiance studieuse

Apprendre une langue seul dans une bibliothèque peut être une bonne solution pour ceux qui recherchent le calme absolu pour apprendre. En effet, dans les bibliothèques règne le silence le plus absolu et cela peut vous permettre de vous concentrer plus facilement. Bibliothèque nationale ou bibliothèque universitaire, vous pourrez le plus souvent trouver des livres de langues qui peuvent vous permettre de compléter votre apprentissage. Pensez aussi aux médiathèques ! Elles disposent également de matériel informatique et audio qui pourront vous faciliter l’apprentissage. Certaines médiathèques disposent même de méthodes de langues avec CD que vous pourrez utiliser sur place dans un cadre studieux mais décontracté, et que vous pourrez le plus souvent emprunter. Il ne vous reste plus qu’à trouver la liste de bibliothèques et médiathèques près de chez vous et leurs horaires pour organiser vos leçons en autodidacte.

Apprendre langue seul bibliothèque
Une bibliothèque et son calme. Une des options pour apprendre une langue.

 

Cependant, la bibliothèque, c’est aussi le souvenir des matinées, après-midis ou journées entières que vous avez passées à réviser pour des examens où bien souvent vous vous êtes forcés à travailler. Cela peut vous empêcher de prendre du plaisir à étudier. En effet, si apprendre en autodidacte dans une bibliothèque est souvent le premier choix de ceux qui ne souhaitent pas travailler chez eux, cela n’est pas toujours la solution la plus adéquate. De plus, boissons et nourriture interdites, interdiction de parler à voix haute, etc. sont autant de restrictions qui peuvent mettre à mal le plaisir d’apprendre une langue seul. En somme, apprendre dans une bibliothèque peut devenir lassant pour vous qui aimez les langues et qui aimez communiquer avec le reste du monde. Bien heureusement, comme nous allons le voir, d’autres endroits sont aussi propices à l’étude d’une langue en autodidacte.

 

Les bars et cafés

Travailler dans un bar ou un café peut être vraiment agréable lorsque l’on apprend une langue seul. Premièrement, les lieux comme les bars et les cafés sont associés au divertissement et au plaisir. On prend un café en bonne compagnie, une boisson fraîche pour se désaltérer. Rien de bien étonnant donc à ce que plusieurs apprenants choisissent d’y aller pour étudier et en fassent un lieu d’apprentissage qui permette de booster leur motivation. Bar du bout de la rue ou bar de coworking, à vous de choisir ! De plus, ce sont des lieux de partage et de sociabilisation. En effet, pourquoi ne pas prendre un instant pour discuter avec les personnes qui vous entourent ? Peut-être pourront-elles même vous conseiller, qui sait ? Comme le disait un certain Philippe Carré, « on apprend toujours seul mais jamais sans les autres ».

A contrario, les bar et cafés peuvent ne pas convenir à tout le monde. Ce sont parfois des lieux agités et le brouhaha environnant peut empêcher certains autodidactes de se plonger dans l’apprentissage de la langue. De plus, il est très important de bien choisir le bar ou le café dans lequel vous avez l’intention d’apprendre pour la simple et bonne raison que certains d’entre eux sont assez exigus. Vous pourriez donc manquer de place pour étudier. Privilégiez les endroits avec de plus grandes tables et peu de passage pour ne pas vous retrouver à l’étroit. Pour finir, étudier dans un bar peu devenir coûteux sur le long terme, car, bien évidemment, vous devrez consommer pour pouvoir y rester.

 

Zoom sur l’apprentissage en immersion

Pour apprendre une langue seul, partir en immersion est surement la solution la plus efficace. Non seulement vous pourrez mettre en pratique tout ce que vous apprenez mais aussi parce que vous obtiendrez une progression et des résultats rapides. En somme, rien de plus motivant que de partir dans le pays de la langue que vous apprenez pour faire vivre votre apprentissage. De plus, partir en immersion vous permet d’apprendre tout ce que les livres et cours ne vous disent pas, les aspects culturels et du nouveau vocabulaire. Vous pourrez aussi bien fréquenter des bars et cafés, bibliothèques et médiathèques, parcs et musées pour vous installer et étudier. Si un doute vous vient sur la langue que vous apprenez, vous n’aurez qu’à demander à un passant ! S’immerger dans la langue-culture que l’on apprend est motivant, et dans la mesure où vous aurez besoin de la langue, vous apprendrez rapidement.

Bien entendu, tout le monde n’a pas l’envie de partir seul à l’aventure et s’immerger dans la langue apprise. Pourtant, partir seul permet un apprentissage plus efficace. De plus, tout le monde n’a pas forcément le temps de partir à l’étranger sur une longue période. En réalité, beaucoup d’autodidactes ont déjà une occupation à plein temps ou des responsabilités sur place qui les empêchent de partir. Vous voyez ce que je veux dire ? Pour finir, l’expérience peut s’avérer coûteuse selon l’endroit où vous souhaitez aller.

A lire aussi : Echanger hébergement contre pratique de la langue

 

Et les autres ?

Il existe une multitude d’endroits où vous pourrez apprendre en autodidacte. Cela ne s’arrête pas seulement aux bibliothèques, cafés et bars près de chez vous. Des lieux de coworking fleurissent dans les grandes villes. Ils vous proposent un espace de travail avec un prix à l’heure et des boissons illimitées. Mais ce n’est pas tout : vous pourrez aussi vous installer dans les halls d’hôtels qui possèdent tout le confort nécessaire, ou même dans les musées. Toutefois, si vous ne souhaitez pas vous ruinez pour apprendre, vous pourrez aussi bien aller dans un parc. Vous y trouverez parfois des tables de pique-nique et où vous pourrez apprécier la nature qui vous entoure.

Un parc. Un cadre relaxant idéal pour apprendre une langue.

Un lieu d’apprentissage est-il meilleur qu’un autre ?

 

Apprendre en autodidacte n’obéit à aucune règle stricte, le plus important est de trouver l’endroit où vous vous sentirez le mieux pour apprendre une langue. Certains apprenants trouvent plus facile d’apprendre dans une bibliothèque et d’autres préfèrent les cafés. Toutefois, vous pourriez privilégier les endroits qui proposent le wifi gratuitement dans le cas où vous auriez besoin d’internet pour apprendre une langue seul. Comment trouver l’endroit qui vous correspondra ? Pour cela, il faudra être patient. Trouver un endroit pour travailler, c’est un peu comme chercher un logement. Demandez-vous quels sont vos préférences pour être sur de trouver l’endroit qui vous convienne. Ne vous découragez pas !

Pour conclure, bien choisir son lieu d’apprentissage est nécessaire pour rester concentré mais aussi pour conserver toute sa motivation. Il existe une multitude d’endroits où étudier. Vous pouvez bien entendu étudier chez vous, en faisant attention à ne pas être distrait, ou aller dans une bibliothèque, un café ou un bar, sans oublier les parcs, musées et espaces coworking. N’oubliez pas qu’il n’existe pas d’endroit meilleur qu’un autre pour apprendre en autodidacte. Le tout est de s’y sentir bien pour apprécier l’apprentissage d’une nouvelle langue. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à vous balader et trouver l’endroit parfait pour votre apprentissage. Qui sait, peut-être penser à prendre un billet pour un pays étranger !

Donnez votre avis

1 Comment

  1. Bonjour,
    Visiblement je dois être un “cas” ( l’exception qui confirme la règle ? )car le senior que je suis aime étudier l’espagnol (Assimil “hola”) et l’anglais (cours livres et DVD de la BBC)dans…mon grenier ! Il y a un bric à brac, plein de souvenirs, des odeurs et une luminosité sympa via une immense fenêtre de toit( Vé..x).J’y suis mieux que dans ma pièce bureau. En plus il y fait bon en toutes saisons et c’est “so cocooning” surtout lorsque la pluie frappe sur la toiture ! Egalement j’y étudie le dessin ! Bref c’est là que je suis bien. Et en plus je suis radio-amateur et écoute les stations radio étrangères en ondes courtes ou moyennes ( dans notre jargon on les appelle les “stations domestiques” ) et là c’est super car on “baigne dans la langue” et c’est plus glamour que les chaines tv satellites “aseptisées” ( avis perso ). Bien cordialement et bravo pour votre site web de qualité.

1 Trackback / Pingback

  1. Devenir jeune fille au pair à l'étranger : ce qu'il faut savoir

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.