Duolingo, notre avis

Duolingo a fait son apparition sur nos téléphones en 2012 et a connu un essor phénoménal depuis. l’Apple Store l’a même inscrit sur son tableau d’honneur en l’ajoutant à ses appli « indispensables ». Des millions d’utilisateurs se sont déjà laissés séduire et je l’ai testée pour vous.

Une offre impressionnante

l’application se targue d’une offre qui se développe à vitesse grand V. Vingt langues sont disponibles pour les apprenants anglophones (français, allemand, espagnol, russe, turc, vietnamien, italien, hébreu, suédois, portugais, irlandais, néerlandais, hongrois, danois, polonais, grec, norvégien, gallois et l’esperanto). L’offre pour les francophones est bien plus réduite mais les perspectives sont tout aussi alléchantes (anglais, allemand, italien et espagnol). Ainsi, vous pouvez élargir votre panel de langues et accéder à des résultats très intéressants que je détaille plus bas.

La méthode

La méthode repose sur la validation de compétences regroupées par thèmes. Les premiers sont axés sur la grammaire et les suivants étendent l’étude de la langue aux activité de tous les jours, tels que l’école, les sports, les rencontres, le temps, les gens, les voyages, etc. Là où réside l’intérêt de cette application, c’est qu’une fois un thème étudié et validé, Duolingo vous fera retravailler vos points faibles et vous donnera la chance de faire un test hebdomadaire. Un excellent moyen de brasser tout ce qu’on a pu apprendre en une semaine !

De plus, je dois dire que l’application a été intelligemment pensée. Elle vous propose de vous fixer un objectif quotidien – vous avez le choix entre 15min par jour à 1 heure –  et elle vous incite à pratiquer tous les jours. Un système de petits lingots sert de monnaie par le biais desquels vous pourrez accéder à de nouveaux contenus. Ces lingots s’obtiennent par la validation de thèmes d’étude et par votre régularité dans l’apprentissage. Bref, c’est plutôt pas mal !

J’ai testé pour vous…

… le suédois, le turc, l’espagnol et le russe. Ces quatre langues n’ont que très peu de points communs. Je me suis demandé comment Duolingo pouvait aborder la grammaire sous le même angle pour des langues différentes. Pour le suédois, l’appli met l’accent sur les gens et les animaux pour tenir l’utilisateur en alerte, pour l’espagnol elle se concentre sur la bouffe, pour le turc sur l’acquisition des réflexes de bases et des questions basiques et pour le russe … un peu de tout en même temps. Néanmoins, les résultats se font très vite ressentir. Au bout de quelques semaines, j’étais capable de baragouiner quelques mots en russe, un peu plus en suédois et pas mal en espagnol. Bon, c’est quand même des langues que j’étudie mais ça marche !

Bref, j’en dis que …

c’est une super application pour trois raisons. La première c’est qu’elle offre la possibilité d’apprendre une langue jusqu’au niveau B1-B2. La seconde tient au fait que les contenus sont très sympas et jamais rébarbatifs. Enfin, elle est gratuite ! Mon conseil serait que vous essayiez pour vous en rendre compte :). Si vous cliquez ici, vous verrez que les créateurs de Duolingo ont fait un excellent boulot.



Une pensée sur “Duolingo, notre avis”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *