Salaire : Quelles Langues Payent le Plus ? [+ Conseils]

Apprendre une langue pour développer son profil professionnel est extrêmement valorisé par les employeurs. Qu’il s’agisse d’arriver aux standards requis par l’entreprise (avec l’anglais notamment) ou qu’il retourne d’une démarche plus particulière en apprenant une langue qui sort du lot, vous avez tout intérêt à vous lancer dès maintenant. Ce qui nous intéresse dans ce nouvel article c’est la motivation à gagner plus d’argent grâce à vos connaissances linguistiques. Nous verrons donc quelles langues payent le plus et offrent le meilleur salaire. Je vous propose une petite compilation de statistiques pour que vous compreniez bien ce qui peut être bankable aujourd’hui.

 

Apprendre l’anglais : l’objectif n°1

Ce n’est pas une surprise me direz vous. Certes. Mais nous allons voir plus en détail comment cela se traduit concrètement pour vos débouchés professionnels et votre portefeuille. L’anglais peut-il réellement gonfler votre salaire par rapport aux autres langues ?

 

S’offrir plus de perspectives professionnelles grâce à l’anglais

Nous le verrons dans un second temps mais l’anglais n’est pas seulement un atout pour gagner plus. C’est avant tout un atout pour capter davantage d’offres d’emploi. Devenu indispensable pour toutes les fonctions supérieures (comprenez “cadre”), la maîtrise de l’anglais ouvre un boulevard sur le marché du recrutement. Voilà ce qu’on pouvait apprendre en 2015 :

 

offres_emploi_selon_langues

 

=> Déchiffrage : près de 8 employeurs sur 10 déclarent que l’anglais est un prérequis pour accéder à des fonctions de choix dans l’entreprise. Ce chiffre est d’autant plus élevé qu’il ne concerne pas seulement celles qui sont impliquées dans des activités à l’international. En France, en Belgique, au Canada, ou en Algérie, les besoins en anglais sont très soutenus par ailleurs. On rapporte souvent les secteurs de l’hôtellerie et du tourisme mais ils sont loin d’être les seuls à avoir besoin de la langue.

Voyons maintenant, ce que les chiffres de 2018 nous apprennent :

 

offre_emploi_langues_2018

 

=> Déchiffrage : Adzuna est un moteur de recherche britannique dont les activités portent sur le recrutement. Leur étude de 2018 démontre bien le poids colossal de l’anglais dans les recherches de compétences. Même si ce graphique tend à démontrer que le nombre de postes recherchés ayant l’anglais comme atout semble diminuer, il faut avoir en tête ce qui suit :

 

  • La maîtrise de l’anglais reste largement valorisée à l’étranger. Elle est gage d’adaptabilité et vecteur d’intégration. Avec le Brexit en ligne de mire, le constat pour 2019 est que les britanniques ont fait exploser les records en terme de recrutement de ressortissants francophones (+78%). #Cocorico

 

  • Même si les chiffres diminuent en 2018, l’année 2019 a été marquée par une série de victoires économiques avec des plus-hauts historiques (notamment boursiers). Il y a fort à parier que ces chiffres seront revus à la hausse pour l’année écoulée.

 

  • A comparer l’anglais avec les autres langues, elle pèse 10 fois plus que le deuxième au classement : l’allemand. Autant vous dire que si vous deviez parier sur une langue pour trouver un job plus qualifié et mieux payé, vous feriez bien de commencer par là.

 

S’octroyer des bonifications salariales avec l’anglais

L’anglais est donc un excellent moyen de multiplier vos opportunités mais c’est surtout une chance de gagner plus. Mais à quelle hauteur ? Combien peut-on espérer toucher en plus si on parle anglais ? Voyons cela.

 

Encore une fois, selon l’étude d’Adzuna, les recruteurs qui recherchent l’anglais comme compétence sont prêts à y mettre le prix.

 

Salaire_anglais_recrutement

 

Pour ne pas gâcher le suspens, j’ai fait disparaître les autres langues du classement. Mais rassurez-vous, le classement complet est visible plus bas dans l’article ! Si nous devions retirer que le plus important de ce tableau, nous dirions que :

 

  • l’anglais reste une langue qui paye bien. Elle est classée numéro deux au classement sur un total de huit langues. Autant dire que c’est une aubaine pour nous tous. L’anglais n’est pas foncièrement une langue compliquée. Qui plus est, nous avons tous eu des cours à l’école pour nous y mettre. Cela veut dire que c’est probablement la langue étrangère que vous connaissez le mieux qui est susceptible de vous rapporter le plus !

 

  • la tendance actuelle est à une rémunération de plus en plus généreuse. En deux ans, le brut a augmenté de 3000€. Autant vous dire qu’il est temps d’avoir cette corde à votre arc pour prétendre à des hausses de salaires. D’ailleurs, si ce n’est qu’une question de diplôme, nous vous recommandions chaudement GlobalExam pour vous préparer. Allez voir, c’est top !

 

Apprendre une autre langue que l’anglais : objectif n°1bis

Ok, j’ai assez passé la pommade sur le “pourquoi il faut apprendre l’anglais”. Mais ne vous y trompez pas. Je ne suis pas en train de vous dire que sans l’anglais vous êtes foutus. Bien au contraire en réalité. Comprenez que l’anglais vous permet d’entrer dans le plus gros tuyau possible pour des postes nombreux et mieux payés. Seulement, il existe des dizaines d’autres canaux qui peuvent vous permettre de trouver des boulots de qualité et rémunérateurs. Un meilleur salaire avec d’autres langues que l’anglais c’est une réalité. On vous explique tout ça tout de suite.

 

Quelles langues payent le plus ?

Nous voilà arrivés au cœur de notre article. Je vous laisse découvrir les salaires de nos huit langues dans le tableau ci-dessous :

 

recrutement_salaires_langues

 

Alors quels commentaires pourrais-je apporter à ce tableau ? Hum … ah oui j’ai trouvé !

  • Premièrement, il faut garder à l’esprit que les salaires bruts sur le tableau sont un indicateur. Mais un indicateur ne se suffit jamais à lui-même. Je vous explique : si en voyant ce tableau vous vous dîtes qu’il faut à tout prix apprendre le japonais pour gagner le max, vous avez sûrement raison. Mais il faut prendre en compte un deuxième indicateur : celui du nombre d’offres d’emplois. En remontant un peu plus haut dans l’article, vous vous apercevrez que le japonais n’est pas très demandé. C’est le mieux payé MAIS le moins recherché de nos huit langues.

 

  • Je ne reviens pas sur le cas de l’anglais. Si je prends le cas de l’allemand ou de l’espagnol (le 1er étant deux fois plus recherché que le 2nd), on se rend compte qu’il est également mieux payé.

 

C’est une moyenne quelque peu idiote puisqu’elle ne tient pas compte de votre niveau de départ, ni de l’évolution de certains marchés. En revanche, elle donne un aperçu intéressant en terme de maximisation de vos chances de trouver un boulot avec un meilleur salaire par langues. Si vous êtes intéressés par l’une d’entre elles, vous pouvez cliquer dessus, j’ai mis un lien vers d’autres articles.

 

Quels métiers pour quelles langues ?

Maintenant que lumière a été faite sur les langues les plus attrayantes, vous vous demandez peut-être comment sont employés ceux et celles qui parlent ces langues ? Je suis allé fouillé un peu partout et j’ai trouvé quelques éléments de réponse pour vous.

 

Emploi_langues_activités

 

=> Déchiffrage : dans le monde de l’entreprise, la maîtrise d’une (ou plusieurs) langue sert de facilitateur sur plusieurs plans.

  • Le téléphone et les mails représentent à eux deux une part très importante de l’employabilité des langues. Ce sont donc les flux entrants et sortants des entreprises qui sont concernés. Quand on parle d’autres choses que le business, on peut aussi comprendre ça comme le fait d’alimenter son entreprise. Entre nous, c’est un acte vital.

 

  • Viennent ensuite toutes les étapes du dialogue et du rapport direct à l’autre. On le voit avec l’accueil des étrangers, la mobilité à l’étranger, les réunions de travail et les expositions, salons et foires. En somme, avec les langues, vous comptez parmi ceux qui sont au cœur du réacteur, ceux qui font avancer la machine.

 

  • Même si le digramme de gauche semble surtout prouver que les langues sont valorisés dans les entreprises, il ne faut pas oublier qu’elles sont aussi précieuses dans les métiers de l’Etat. Ainsi, suivant mon expérience, je pense que les métiers de la diplomatie, de la défense, des collectivités territoriales sont eux-aussi des réservoirs à talents.

 

Ce que nous vous conseillons pour augmenter votre salaire avec les langues

Pour prétendre à de plus hauts salaires grâce aux langues, nous vous recommandons de :

  • Prendre conscience du temps disponible que vous avez pour étudier. Peu ? Suffisamment ? Beaucoup ?
  • Choisir la langue sur laquelle vous allez miser votre augmentation de salaire.
  • Etre tout à fait objectif par rapport à votre niveau et le niveau attendu dans le monde professionnel.
  • Commencer par l’anglais si vous ne parlez aucune autre langue.
  • Améliorer votre anglais avant de passer à l’apprentissage d’une autre langue.
  • Vous décider à apprendre une langue parce qu’elle a de l’intérêt pour vous.
  • Comprendre que l’anglais est devenu incontournable.
  • De pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué auprès des recruteurs.
  • Développez vos connaissances de la manière qui vous convient le mieux (liens dans la fin de l’article).
  • Ne surtout pas fonder tous vos efforts en langues sur la perspective d’une hausse de salaire ! La plaisir reste fondamental.

 

Conseil_choisir_langue

Pour se mettre sur les bons rails

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.