5/5 - (1 vote)

Il était grand temps que l’on teste le dinosaure des langues, le plus ancien des logiciels d’apprentissage de langues étrangères : j’ai nommé Rosetta Stone, ainsi nommé d’après la fameuse pierre de rosette découverte par Napoléon en 1799.

Pionnier de l’éducation numérique dans les années 90, Rosetta Stone avait révolutionné la manière dont on apprenait les langues en introduisant les cours de langue dans les chaumières, sous la forme de CD-Roms pour ordinateurs. Ainsi l’expérience devenait flexible et confortable, disponible à tout moment depuis son domicile.

Depuis, le paysage numérique a bien changé.
L’ère des start-ups et des app mobile s’est installé, et Rosetta Stone s’est fait bousculer par l’ambitieux Babbel, sorti en 2007, et le fameux Duolingo, sorti en grande pompe en 2011.

Plus question alors de vendre des cd-roms. En 2014, Rosetta s’adapte et crée sa propre application mobile, dispo sur les stores Apple et Android.

La marque a-t-elle pour autant rattrapé son retard ? Bénéficie-t-elle de son héritage, ou est-ce que ses méthodes sont maintenant dépassées ?

On a essayé la version mobile pour apprendre l’anglais. Et on doit dire que notre avis sur Rosetta Stone est plutôt mitigé. Sa méthode d’immersion totale est séduisante sur le papier, mais leur programme d’apprentissage nous a quelque peu déçu, notamment par le manque de leçons grammaticales.

Pour autant l’app présente aussi de beaux atouts, et vous verrez en lisant notre test approfondi pourquoi Rosetta Stone pourrait quand même convenir à certains apprenants.

En un clin d’oeil

logo Rosetta Stone

Rosetta Stone avis résumé :

Véritable vétéran de l’apprentissage des langues, Rosetta Stone propose ici une application de qualité destinée aux débutants qui veulent apprendre de façon intuitive et sans la théorie. Grâce à des exercices dans lesquelles s’entremêlent audio, image et texte, le programme personnalisé préparé par l’application offre une expérience d’immersion linguistique efficace. 

✅ On aime :

  • Une bonne exploitation de la reconnaissance vocale avec un système de feedback sur la prononciation
  • Plein de langues (24)
  • Une interface simple et facile à prendre en main, sans fioritures
  • La possibilité de travailler en hors-ligne
  • Des leçons quotidiennes progressives, avec un plan d’étude adapté à vos objectifs

❌ On regrette :

  • Peu d’explication grammaticales
  • Les images parfois trop petites dans les exercices
  • Pas de contenu additionnel sur la culture locale et les particularités de la langue
  • Les prix, un peu élevés
  • Pas de test de niveau à l’entrée

J'essaie gratuitement Rosetta Stone

Comment fonctionne Rosetta Stone ?

Premiers pas 

La 1ère étape est de choisir la langue que vous souhaitez apprendre : il y en a 24 au total, un nombre vraiment honorable, comparé aux 13 langues proposées par Babbel, par exemple .

Voici la liste des langues disponibles sur Rosetta Stone : Anglais (Britannique ou Américain ), Espagnol (castillan ou d’amérique latine), Allemand, Italien, Néerlandais, Portugais, Irlandais, Grec, Français, Arabe, Chinois, Coréen, Japonais, Philippin, Hindi, Hébreu, Persan, Polonais, Russe, Suédois, Turc, Vietnamien.

On apprécie la distinction entre l’anglais américain et britannique, et l’espagnol castillan et d’Amérique latine.

Deuxième étape : le choix de votre niveau, de débutant à compétent. On regrette ici l’absence d’un test d’évaluation du niveau, comme le propose Mosalingua par exemple. A vous donc d’estimer là où vous en êtes.

rosetta stone - langues

Dernière étape : le choix d’un objectif. Je choisis « Notions de base et au-delà ».

Jusque là, rien de bien nouveau au pays des applications de langues. C’est un schéma que l’on retrouve partout, mais il faut bien dire qu’ici l’onboarding est plutôt réussi ( l’onboarding, c’est la façon dont l’interface vous accueille dans le programme d’apprentissage).

rosetta stone- objectif

A l’issue de ces 3 étapes, l’app me prépare un plan personnalisé (modifiable à tout moment dans les paramètres) qui s’étale sur 6 semaines, à raison de 5 jours par semaine et 30 minutes par jour.

On remarque la possibilité de sauter des semaines si l’on veut ; j’ai apprécié cette flexibilité que n’offre pas Duolingo par exemple, où il faut réussir les niveaux pour progresser.

Chaque jour, l’application débloque l’accès à 3 nouvelles leçons, visibles sur la page Accueil.

Si l’on veut s’éloigner du programme concocté par la plateforme, c’est possible en allant dans la section Apprendre, où l’on retrouve tout le catalogue de leçons classées par thématiques.

Globalement l’interface est agréable et intuitive. On apprécie la simplicité de la navigation et de l’arborescence, très claire. On ne s’y perd pas, et les leçons à effectuer quotidiennement sont bien mises en évidence.
Si on fouille, on remarque  que l’app nous réserve quelques fonctionnalités inattendues sur lesquelles nous reviendrons plus tard.

A quoi ressemblent les cours de Rosetta Stone ?

Ceux-ci sont plus ou moins longs ( 5 à 10 minutes) et sont généralement basés sur la compréhension orale et écrite.

La mémorisation et l’assimilation des connaissances se fait ici grâce à une exposition répétée à des phrases, des images et de l’audio, qui sont à chaque fois entremêlés dans les exercices.

Il vous sera par exemple demandé de compléter des textes à trou, de répéter des expressions à l’oral, et la plupart du temps faire correspondre un texte à une image, dont le rôle est de clarifier le sens d’un mot ou d’une phrase .

Ces images, qui jouent une place centrale dans les exercices sont malheureusement parfois  trop petites (notamment sur mobile), et pas toujours très compréhensibles. Mais globalement cela fonctionne, et il est facile de progresser.

Les enregistrements audio sont vraiment qualitatifs, et conçus avec la voix de vrais locuteurs natifs.

rosetta stone - exercice

Notre 1ère leçon

Une méthode qui simule l’immersion linguistique :

On est finalement pas si loin d’un apprentissage naturel, comme en immersion dans un pays étranger. Vous voyez des choses, vous entendez des choses, et vous essayez de lier les deux bouts. Toute la philosophie de Rosetta Stone repose  sur cette stratégie d’apprentissage « intuitive », où vous devez deviner et comprendre ce que vous voyez et entendez. Cette méthode d’immersion linguistique nous paraît juste et cohérente, mais on déplore tout de même l’absence d’explications grammaticales. Un peu de théorie et de contenu additionnel, à l’écrit par exemple, amènerait vraiment de la consistance dans l’ensemble, et ferait de Rosetta Stone une méthode vraiment complète.

Un retour immédiat sur votre prononciation grâce à la reconnaissance vocale :

Rosetta Stone utilise un outil de reconnaissance vocale basé sur la technologie TruAccent, dont la promesse est d’affiner votre accent et de vous faire gagner en assurance. Lorsque vous enregistrez votre voix, la plateforme vous donne alors un feedback instantané. Ce feedback consiste en une petite icône en forme de cercle qui sera rouge ou vert selon la qualité de votre prononciation.

rosetta stone - reconnaissance vocale

De nombreux utilisateurs sur les réseaux ont critiqué cet outil de reconnaissance vocale, le jugeant bancal et peu fiable. Ce n’est pas mon expérience. J’ai essayé de parler de façon plus ou moins correcte, et à chaque fois le cercle affichait un retour juste et adapté à mon élocution.

Un travail complet de la langue mais peu d’explications

En effectuant les différentes leçons, on remarque que la méthode vient chercher les différents aspects du langage de façon plutôt complète. Sont traités le vocabulaire, la compréhension orale et écrite, la grammaire, la prononciation, …toujours avec ce système d’association de phrases avec une image. Cet apprentissage au style « intuitif » fonctionne , mais encore une fois on déplore tout de même un manque de notions théoriques et d’explications sur certaines notions grammaticales. Cette lacune est particulièrement marquée sur les langages asiatiques, tels que le japonais et le coréen par exemple, où la compréhension de l’écriture demande vraiment une introduction.

Les autres sections

L’onglet Apprendre, déjà évoqué, est une sorte de catalogue avec tous les cours, du niveau Débutant jusqu’au niveau Compétent, et couvrant de nombreuses thématiques. Dans le langage de Rosetta Stone, un cours est appelé « unité » et couvre un sujet précis. Et l’unité ci se compose d’une leçon principale et de plusieurs exercices de vocabulaire, de prononciations, de grammaire.

A noter : ces unités peuvent être téléchargées pour un travail hors ligne.

rosetta stone - unités

-L’onglet Formation Avancée donne accès à 3 fonctionnalités, chacune focalisant sur un aspect de la langue :

  • « Guides linguistiques » vous fait travailler la prononciation en vous plongeant dans des situations de la vie réelle, dans lesquelles vous êtes amené à écouter et répéter des phrases.
  • « Histoires »  vous propose des histoires captivantes à lire (ou écouter).
  • « Compagnon audio » permet de télécharger des leçons en audio, à écouter hors-ligne comme un podcast

rosetta stone - guide linguistique

rosetta stone - histoires

-Les leçons en direct

Il est aussi possible de participer à des Classes Virtuelles, en groupe, avec d’autres étudiants et un tuteur natif. Ces sessions de « coaching en direct »ne font partie de l’abonnement standard et sont plutôt chers. Nous vous conseillons plutôt un autre service de cours en ligne, telle que Cambly (le meilleur pour l’anglais), Preply ou même Italki.

Tarification

Rosetta Stone n’a pas de version gratuite. Mis à part une période d’essai gratuite (de seulement 3 jours !), tous le reste est payant. Pendant l’essai, cependant, toutes les fonctionnalités et langues sont disponibles. C’est donc un bon moyen de tester le programme de fond en comble avant de s’engager.

Si vous décidez d’acheter, le programme coûte 16,33€ par mois pour 3 mois et 10€ par mois pendant 12 mois. Cela inclut l’accès à une seule langue.

Si vous êtes gourmand(e) et que vous voulez l’accès à toutes les langues, c’est possible : Rosetta Stone est une des rares applications à proposer un pack intégral (avec Babbel) avec un accès à vie et un paiement unique de 229,99€.

J'essaie gratuitement Rosetta Stone

Il existe aussi 2 dernières formules que nous n’avons pas testées :

  • Rosetta LifeTime plus, qui comprend l’accès à vie à toutes les langues + un nombre illimité de sessions de Live Coaching pendant les 12 premières mois.
  • Rosetta Stone Unlimited « Friends and Family », avec plusieurs comptes illimités à vie, qui peuvent être utilisés par des personnes différentes. Chaque membre peut ainsi accéder à sa langue préférée et conserver la progression de son apprentissage de façon séparée.

Globalement on remarque une grille tarifaire un peu plus élevée que la concurrence. On pense notamment à Babbel et Mosalingua dont les abonnements (annuels) ne dépassent pas 5 euros par mois.

Les points forts et faiblesses de Rosetta Stone 

✅ Commençons par les forces de l’application :

  • L’approche immersive : Rosetta Stone se base sur une méthode d’apprentissage entièrement dans la langue cible, sans passer par la traduction. Cela permet une immersion complète, qui vous oblige à apprendre de façon intuitive. Cela plaira à ceux qui n’aiment pas les enseignements trop académiques ou théoriques.
  • Un programme bien structuré : L’application vous prépare  un plan d’étude personnalisé  en fonction de vos niveaux et objectifs, et au fil de l’eau elle adapte les leçons quotidiennes à votre progression.
  • Un contenu média de qualité, à base d’images et d’enregistrements audio authentiques , faits avec de vrais locuteurs natifs. On n’est pas au niveau de Busuu sur ce point,  mais pas loin.
  • Une navigation facile, et une arborescence de cours claire et détaillée
  • Un nombre élevé de langues disponibles
  • Un accent sur le travail de l’expression orale : on apprécie les nombreux exercices de prononciation. C’est un point souvent délaissé sur les autres apps. De plus, la reconnaissance vocale fonctionne plutôt bien, et surtout vous donne un feedback instantané sur votre prononciation pour un apprentissage optimal .

❌ Les points négatifs :

  • Des prix un peu plus élevés que la concurrence
  • Pas de test de niveau à l’entrée dans l’application
  • Le manque d’explications grammaticales dans les leçons : Les exercices nous amènent à deviner le sens des phrases et différentes constructions grammaticales, mais en cas d’incompréhension il est impossible de trouver plus d’explications sur la syntaxe ou la conjugaison, ce qui peut être assez frustrant sur les langues complexes comme le japonais par exemple.
  • La méthode rosetta stone, par immersion, peut être aussi une faiblesse pour les grand débutants qui auront besoin d’un minimum d’instructions en français. Si vous ne comprenez pas une image, une expression ou une différence de modalité, vous êtes livré à vous-même. Un peu lorsque vous débarquez dans un pays étranger et que vous apprenez sur le tas. On aime ou on aime pas. Cela dépendra de votre tempérament.
  • Une interface pas toujours optimisée dans les exercices : On pense ici aux images, parfois trop petites (sur écran mobile), et pas toujours explicites (mais globalement on s’en sort), ou encore aux flèches bleus qui permettent d’écouter les textes (il arrive qu’on clique par erreur sur le texte à côté, ce qui nous fait faire des erreurs).
  • Un contenu limité pour les utilisateurs intermédiaires et avancés : on a parfois eu l’impression des réaliser des exercices de débutants sur les niveaux supérieurs (sur la partie anglaise en tout cas).
  • Des difficultés sur certaines langues asiatiques ? : Des utilisateurs se plaignent sur les réseaux du manque de progression sur le japonais et le coréen : d’abord accessibles et faciles, les exercices présentés deviendraient d’un coup assez complexes, sans explications, et comme l’app n’apprend pas à lire ces langages, les étudiants se plaignent d’une expérience assez frustrante. Attention donc : on vous conseille de tester avant tout achat.

Rosetta Stone avis et verdict

Globalement notre avis sur Rosetta Stone est mitigé. Le contenu est généreux et les programmes de cours, bien structurés. Pour autant, les leçons, dépouillées de toutes traductions ou explications, ne conviendront pas à tous les profils.
Nous vous conseillons Rosetta Stone si vous aimez les façons d’apprendre « intuitives », comme si vous étiez au contact de locaux, et que la théorie n’est pas votre priorité.
Si vous sentez que vous avez besoin d’instructions en français ou quelque chose de plus structuré et académique, vous risquez d’être déçu et trouverez la méthode déroutante. A ces étudiants nous conseillons plutôt d’essayer Busuu, qui est parfait pour démarrer une langue grâce à sa version gratuite et ses exercices bien cadrés.

En termes de niveau, Rosetta Stone est intéressant pour ceux qui n’ont aucune notion de base dans la langue qu’ils veulent apprendre. Pour les utilisateurs qui ont déjà un niveau intermédiaire B1 / B2 , les exercices peuvent apparaître trop simples,  même sur les unités de niveau 5. On vous conseille alors Babbel, plus robuste sur les niveaux supérieurs, ou peut-être un cours en ligne avec un professeur, idéal pour travailler l’interaction et progresser rapidement.

J'essaie gratuitement Rosetta Stone

FAQ

Est-ce que Rosetta Stone est gratuit ?

Rosetta Stone propose une période d’essai de 3 jours, vous permettant de tester toutes les fonctionnalités dans toutes les langues. Au-delà de ces 3 jours, il faut souscrire à un abonnement payant.

Quel niveau atteindre avec Rosetta Stone ?

Rosetta Stone est une application qui est avant tout destinée aux apprenants qui n’ont pas les bases de la langue et qui veulent s’initier. Elle pourra vous amener jusqu’à un niveau A2, voire B1 (sur l’échelle du CECRL) selon la langue ciblée.